Comment faire un bain de teinture d’indigo naturel ?

J’ai appris à faire une cuve d’indigo naturel avec Magali Bontoux, spécialiste des teintures naturelles. Dans cet article, j’aimerais partager cette expérience avec vous.

L’indigo en poudre est insoluble dans l’eau. L’objectif sera donc de le rendre soluble afin qu’il puisse imprégner les fibres textiles. Pour cela, il faudra créer un milieu basique (pH supérieur à 7) et anaérobie (sans oxygène), afin que l’indigo se retrouve sous sa forme réduite.

Pour réaliser cette cuve, il faudra comme matériel :

– 30 g d’indigo naturel en poudre (pour environ 10 l d’eau)

– 60 g de chaux aérienne

– 90 g de feuilles de henné ou de fructose

– une grande marmite en inox (il faut une matière inerte et ne pas utiliser d’aluminium par exemple)

– des bocaux

– des billes de verre ou un vieux mortier

– une vieille cuillère

– une balance

– deux grandes bassines

– du tissus en fibres naturelles (laine, coton, soie)

– des gants et un tablier

– un réchaud

En utilisant cette recette, vous pouvez avec 60 litres de teinture teindre 4 m de tissus (en 1,5 m de large).

1ère étape : Mettre le tissus à teindre dans l’eau

tissus dans une cuve d'eau

Cela va permettre au tissus de bien s’imprégner d’eau pour que par la suite la teinture remplace l’eau.

2ème étape : Faire une décoction de henné

Décoction de Henné

Pour cela, il faudra faire bouillir des feuilles de henné dans l’eau pendant 30 minutes. Le henné va servir d’antioxydant et empêcher l’indigo de s’oxyder dans la cuve. Il peut être remplacé par du fructose qui aura le même rôle.

3ème étape : Commencer à solubiliser l’indigo

Pour commencer à solubiliser l’indigo, la moitié de la poudre (soit 15 g) est mise dans un bocal contenant des billes de verres et on y rajoute un peu d’eau. Il faut ensuite secouer le bocal comme des maracas, comme le montre la vidéo suivante.

https://www.youtube.com/watch?v=G-dQW7IT3hk

Les billes de verres servent à écraser la poudre d’indigo. C’est pourquoi vous pouvez utiliser un mortier, si vous n’avez pas de billes de verre.

A la fin de cette étape, la consistance obtenue doit être celle de la crème anglaise. Il faut alors vider la préparation dans un petit récipient puis recommencer l’opération avec l’autre moitié de la poudre.

consistance de crème anglaise

4ème étape : Mélanger les ingrédients

La cuve contenant le henné est enlevé du feu. On peut alors y ajouter la solution d’indigo qui vient d’être préparée.

mélange des ingrédients

On mélange avec un grand bâton en bois en faisant un mouvement de vortex qui permet d’éviter d’ajouter de l’oxygène à la cuve (voir la vidéo ci-dessous).

https://www.youtube.com/watch?v=3ZU40kiRbNw

Ensuite, on ajoute la chaux qui va augmenter le pH à 12,5 et par la même occasion bruler le colorant rouge du henné. (Soyez très prudent lors de l’utilisation de la chaux et oubliez pas de mettre vos gants !) On attend 3 à 4 min, puis on peut recommencer à tourner.

Quand la cuve est prête, le liquide devient vert, de plus des bulles bleues et une pellicule cuivrée apparaissent à la surface.

bulles bleues et pellicule cuivrée

 

Il est conseillé, cependant, d’utiliser la cuve d’indigo le lendemain afin d’avoir un bleu limpide.

5ème étape : La teinture

Le lendemain de la préparation, le tissus est trempé une vingtaine de minutes dans la cuve d’indigo puis rincé à l’eau claire. Pour avoir une couleur solide, il faut recommencer cette opération au moins trois fois. A début la couleur obtenue est verte, mais au court du séchage la couleur devient bleue grâce à l’oxygène qui vient oxyder l’indigo fixé sur le tissu.

L’indigo se stabilise au bout de 2 à 3 jours, donc il est nécessaire d’attendre ce laps de temps avant de laver le tissus teint.

Cette recette est bien adaptée pour teindre la laine et la soie. Cela marche sur le coton mais le résultat est moins intense.

La recette d’indigo adaptée au coton est la suivante : 1 part d’indigo (30g), 2 parts de sulfate de fer (60g) qui remplace le henné, 3 part de chaux (90g). Le mélange se fait dans l’eau chaude du robinet (50°C), il n’est pas nécessaire de la faire bouillir.

Maintenant, à vous de jouer pour teindre naturellement vos tissus en bleu indigo !

Comme vous avez pu le voir je viens de créer une chaine You tube à laquelle vous pouvez vous abonner pour recevoir toutes les prochaines vidéos.

A bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment faire de la teinture indigo, teinture naturelle bleu indigo, teinture a lindigo, COMMENT FAIRE INDIGO, problème d\odeur avec la teinture indigo, indigo teinture, teinture indigo recette, bain de teinture, comment teinture indigo, teinture à l\indigo

10 réflexions sur « Comment faire un bain de teinture d’indigo naturel ? »

  1. Merci Sophie.
    J’ai acheté de l’indigo au Maroc sous forme de cristaux de 3-4 cm et je cherchais désespérément la procédure pour transformer ces cristaux en poudre et l’utiliser, grâce à vous c’est chose faite. Merci pour les vidéos, cela aide beaucoup pour comprendre en particulier le mouvement de vortex…
    Bonne journée à vous,

  2. Et me revoici à nouveau avec quelques questions :
    – le sulfate de fer remplace le henné si j’ai bien compris. Suffit-il de le mélanger dans l’eau tout simplement ? L’eau doit-elle être chaude ou froide ?
    – Le temps de trempage pour le coton est-il le même que pour la laine et la soie ?
    – Doit-on attendre également 3-4 jours avant de laver le tissu teint ?

    Merci d’avance pour vos réponses.
    Cordialement,

    Maryse

    1. Bonjour Maryse,
      Merci beaucoup pour vos commentaires cela me fait très plaisir 🙂 ! Je n’ai pas testé la recette adaptée au coton, mais je vais quand même essayer de vous aider au mieux : oui le sulfate de fer remplace le henné, oui il suffit de le mélanger à l’eau qui sera à 50 ° C (eau chaude du robinet). Effectivement après vous pouvez suivre la même procédure que pour la laine et la soie, sachant que plus vous allez laisser le coton en contact avec l’indigo, plus la couleur sera intense.

  3. Oups, décidément… j’envahis cet espace 😉
    Ce commentaire juste pour cocher les cases “prévenez moi de tous les nouveaux commentaires” et “prévénez moi des nouveaux articles”.
    J’avais oublié de le faire avant.
    Bonne journée.

    Maryse

    1. Avec plaisir Maryse 😉 !
      Vous pouvez aussi vous inscrire à ma newsletter et par la même occasion recevoir gratuitement mon premier livre “Le Plaisir de Coudre”, il suffit pour cela de mettre votre nom et votre adresse mail 🙂 (en dessous de l’image du cadeau sur le coté droit du blog) ensuite vous aurez un lien pour pouvoir télécharger le livre.

      Très belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *