Comment Pratiquer la Broderie Chinoise SU en France ?

 

Jacqueline Poirier portrait

Après mon initiation à la broderie Xiang, je suis allée voir Jacqueline Poirier qui m’a racontée ses aventures pour pouvoir pratiquer la broderie chinoise ! Elle pratique depuis quelques années la broderie Su qui vient de la région chinoise de Suzhou. Cette école de broderie aime particulièrement représenter le chat !

chat en broderie chinoise Su

Jacqueline pratique la broderie depuis toujours. Mais quand on a une vie de famille et professionnelle bien remplies, ce n’est pas simple de trouver un temps pour s’adonner à ses passions et souvent elles sont mises en veille… Une fois que ses enfants sont partis de la maison, elle a ressenti le besoin d’apprendre la broderie avec quelqu’un. C’est alors qu’elle prend ses premiers cours avec Pascal Jaouen.

Par hasard, à l’occasion d’une exposition, elle a découvert la broderie chinoise. L’envie de pratiquer cet art prend alors naissance en elle. Mais elle se heurte à un obstacle de taille : il n’y a pas de professeur de broderie chinoise en dehors de la Chine ! 

Par le biais d’une publicité, elle découvre que Mireille Amar donne des cours de broderie japonaise pour la première fois en France, plus exactement à Nice. Jacqueline habite à Nantes mais à côté d’un voyage au Japon, Nice c’est à côté ! Ce n’est pas de la broderie chinoise mais elle s’implique tellement dans cette activité qu’elle gravie tous les échelons et devient elle-même professeur de broderie japonaise ! 

Mais la broderie japonaise et la broderie chinoise sont vraiment très différentes. Aussi, Jacqueline garde toujours en tête son désir d’apprendre la broderie chinoise.

C’est alors que le miracle d’internet se produit Sourire ! Par le biais de You Tube, Jacqueline découvre qu’une Australienne d’origine Chinoise Margaret Lee donne des cours de broderie chinoise en Hollande. Ce n’est pas en France mais ce qui est quand plus facile que de se rendre en Chine ou en Australie, me dit-elle. Evidemment le cour est en anglais, il y a la barrière de la langue mais ce n’est qu’un détail par rapport à la motivation de Jacqueline !

Broderie chinoise avec Magaret Lee

Jacqueline apprend donc la broderie avec Margaret mais l’histoire ne s’arrête pas là ! En effet, elle décide d’organiser les stages de broderie de Margaret à Nantes. Or, elle n’avait jamais organisé de stage avec toute la logistique et le travail de communication que cela implique ! Jacqueline se trouve donc lancée dans une toute nouvelle aventure. Elle cherche également à promouvoir la broderie chinoise et japonaise en participant à des salons. Elle a commencé par essuyer des refus, où les organisateurs ne prenaient même pas la peine de lui répondre ! Mais la persévérance finit toujours par payer ! Après une phase où elle a produit beaucoup d’effort sans résultats, maintenant c’est elle qui est sollicitée pour participer aux salons.

jonque en broderie chinoise par Jacqueline Poirier

Maintenant, Jacqueline fait des merveilles en broderie chinoise comme vous pouvez le voir la photo de la broderie représentant une jonque. La photographie ne peut pas rendre, hélas, l’effet de miroitement que donnent les fils de soie.

Jacqueline a eu la gentillesse de me révéler le secret de ce tableau. Il est réalisé en utilisant trois couches de fils. Dans la première couche, elle a pris 6 brins dans son fil de soie. Dans la deuxième couche, elle n’en a pris que 4 (pour remplir les premier trous). Dans la dernière couche, elle n’a pris que 2 brins. Le point utilisé est une sorte de point de croix plus ou moins fermé et plus ou moins grand !

Il y a plusieurs choses que j’ai admiré dans l’histoire que m’a racontée Jacqueline : la force de sa passion, sa persévérance, sa générosité. J’aime sa démarche d’amélioration personnelle continue car malgré ses prouesses elle cherche toujours à apprendre et à se dépasser. C’est une véritable pionnière de la broderie chinoise en France et pour tout cela j’ai envie de lui dire un immense MERCI ! 

Si vous êtes intéressé par la broderie chinoise, je vais vous donner des informations qui pourraient vous être utiles.

Les stages de Broderie Chinoise avec Margaret Lee sont organisés à Nantes en général au printemps et en automne. Cette année 2017, ils ont lieu du 15 au 23 mai , puis du 13 au 21 novembre.

Voici le type d’ouvrage que vous pourrez y faire : de magnifiques orchidées !

Broderie chinoise SU niveau débutant

Vous pouvez vous inscrire avec Jacqueline par mail à broderlasoie44@gmail.com. Jacqueline a également son blog broderlasoie, où elle nous donne des informations très intéressantes sur la broderie SU. 

Sur le site de Margaret Lee vous pouvez acheter du matériel de qualité et adapté à la broderie chinoise, ce qui apparemment est très compliqué à trouver en France. Elle a également écrit des livres et j’ai hâte qu’ils soient à nouveau disponibles !

Je vous remercie d’avoir lu cet article et si l’avez apprécié partagez-le Sourire !

A Bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment faire broderie chinoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *