Comment se mettre facilement à la broderie ?

Parler de broderie c’est bien, mais pratiquer c’est quand même mieux Sourire !

Peut-être que le fait de voir de superbes ouvrages de broderie vous a donné envie de vous y mettre mais au fond de vous, vous ressentez comme un petit frein psychologique qui vous dit : “C’est pas pour moi, c’est trop compliqué, c’est trop long …”

En tout cas, c’est ce que j’ai longtemps ressenti avant d’oser franchir le pas. Voici un petit ouvrage qui va aider à vous y mettre ! Pour cela il vous faut peu de choses :

– Un morceau de tissu imprimé (ayant une certaine tenue sans être trop épais)

tissus imprimé

– du fil à broder de couleurs assorties

fil coton perlé et mouliné

J’ai utilisé deux types de fils : du fil coton perlé (un fil épais torsadé et satiné) et du fil mouliné qui est constitué de 6 brins. Le choix du fil est important car c’est leur épaisseur qui va donner du relief et un bel aspect à la broderie.

Pour pouvoir utiliser le fil mouliné aisément, j’ai pris 3 brins. Pour pouvoir séparer les brins facilement, j’ai utilisé mon aiguille que j’ai positionné au milieu de la longueur de fil désirée. A partir de cette position j’ai séparé délicatement les fils en tirant du milieu vers l’extérieur. En procédant ainsi les brins ont tendance à moins s’emmêler.

séparer les brins du fil mouliné 

J’ai choisi une aiguille avec un chas suffisamment large et avec la pointe bien affutée.

Maintenant que vous avez votre matériel, il suffit de vous mettre dans un endroit confortable et lumineux et de vous y mettre !

L’enfilage de l’aiguille n’est pas forcément évident ! Ma technique pour que le fil passe plus facilement à travers le chas de l’aiguille est de l’aplatir le bout du fil en donnant un coup de dent dessus…

Pour stabiliser la broderie, j’ai fait un double nœud. Ensuite, je me suis amusée à recouvrir certaines zones du dessin avec un fil dont la couleur se rapprochait un peu avec une série de points lancés serrés.      

début de la broderie

 

Il est très facile de réaliser un point lancé : il suffit de piquer l’aiguille à l’arrière du tissu, sortir le fil au niveau de l’endroit du tissu et le piquer en s’assurant que le fil soit bien tendu. Les points suivants se font à côté en faisant comme une rangée qui épouse la forme du dessin. C’est ainsi que vous venez de réaliser un passé plat. En procédant de la sorte, il est possible d’embellir facilement un tissu. Il n’est pas nécessaire de recouvrir tout le dessin mais seulement quelque zones pour apporter du relief et accrocher la lumière.

Comme l’appétit vient en mangeant, il est possible que vous ayez par la suite envie de faire quelque chose de légèrement plus complexe. C’est ce que j’ai l’intension de vous monter la prochaine fois.

En attendant, si vous avez aimé cet article, cliquez sur “j’aime” juste en dessous.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *