La Dentelle de Venise

Burano

Je vous ai beaucoup parlé de l’Italie dernièrement, car il y a peu de temps je suis allée à Venise et forcément j’ai été séduite par ce magnifique pays et éblouie par cette ville si atypique. En plus d’avoir la chance d’être dans un endroit magnifique, j’ai découvert un véritable joyau textile : la dentelle de Venise. Plus précisément, cette dentelle est réalisée à Burano, une petite ile aux maisons multicolores qui se trouve à environ 50 minutes du centre de Venise en vaporetto.

  Dentelle de Venise  à Burano

Décorations de Noël en dentelle de Burano

Cette dentelle est réalisée à l’aiguille et permet de réaliser des dessins complexes et d’avoir une texture relativement rigide ce qui fait que l’on peut en faire des bijoux, des broches, des décorations de Noël comme dans la photo ci-dessus…. J’ai vu également de petits tableaux religieux en dentelle de Venise dans les églises. Pour accentuer cette rigidité, il est possible d’insérer dans la dentelle une sorte d’armature en fil de fer.

Musée de la dentelle

Musée de la Dentelle, Burano

A Burano, le Musée de la dentelle retrace l’histoire de cette somptueuse dentelle. Cette technique est née en Italie vers le XVIème siècle. Cet art était pratiqué à l’origine par des Vénitiennes aisées qui s’inspiraient des merveilleux décors où elles vivaient, c’est pourquoi on retrouve des motifs gothiques fleuris dans ce type de dentelle.

Point de Venise 17ème siècle

Dentelle de Venise du XVIIème siècle : Point de Venise 

Puis, cette dentelle très réputée fut fabriquée dans des couvents et ateliers pour embellir les vêtements des personnes fortunées de l’époque.

Dentelle de Venise   Gros Grain de Venise

Dentelle de Venise : Gros point de Venise

Le roi de France faisait venir cette dentelle d’Italie. Puis Colbert, pour faire des économies, fit venir des dentellières vénitiennes en Normandie pour qu’elles transmettent leur savoir, ce qui donna naissance par la suite au Point d’Alençon.

Dentelle de Venise  point de Rose ou rosaline

Dentelle de Venise : Point de Rose

En réponse au Point d’Alençon qui donne une dentelle très fine et délicate, les dentellières vénitiennes inventèrent le “Point de Rose” (Punto Rosa) qui miniaturise les motifs et superpose plusieurs strates, rendant leur travail encore plus complexe. Ce point se répand à partir de 1680. Le point de Neige est encore plus exubérant. 

Dentelle de Venise  point de neige

Dentelle de Venise : Point de Neige

La dentelle de Venise a failli disparaitre au début du XXème siècle au moment où il ne restait plus qu’une dentellière âgée. Heureusement que l’administration italienne fit en sorte que ce savoir soit transmis à des jeunes filles qui pérennisèrent cet art.

Au fond d’une boutique, j’ai eu la chance de voir au travail Bruna, une dentellière expérimentée. Ses doigts experts réalisent des ouvrages blancs dans la pure tradition vénitienne.

Bruna Dentellière à Burano

Bruna, dentellière à Burano

A l’heure actuelle, il existe aussi un courant de dentelle de Venise contemporaine qui utilise de la couleur et explore de nouvelles formes et de nouveaux matériaux.

Dentelle de Venise contemporaine

Dentelle de Venise contemporaine réalisée par Diana Dussi

uovo dentelle venise contemporaine

“Uovo” Dentelle de Venise contemporaine réalisée par Martina Barzan

La prochaine fois, je vous parlerais plus de l’aspect technique de la dentelle de Venise afin que vous ayez quelques éléments de base pour pouvoir vous y mettre. Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager avec vos amis !

A bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :dentelle de burano contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *