Mon intention : croire en l’Humanité

 

Pour commencer cette année 2017, je vais écrire un article un peu différent pour marquer le coup !

Depuis quelques années, j’ai l’impression que tout porte à ne plus croire en l’humanité : entre les guerres, les attentats, le réchauffement climatique, les extinctions d’espèces, les attaques contre la liberté, l’immense inquiétude pour le sort des générations futures…

Et malgré tout, si on se mettait envers et contre tout à croire en l’humanité ? C’est à dire : si on avait l’intention de croire que nous pouvions évoluer, élever notre niveau de conscience, réparer les erreurs et construire quelque chose de positif pour le bien de toutes les espèces habitant sur cette planète ? Peut-être que de cette nouvelle croyance, à contre-pied de ce que nous servent les médias, pourraient naitre des actions …

C’est en ayant cela en tête que j’ai créé le tableau textile : “Les Rêves sont les Germes de l’Action”. L’idée est de s’inspirer de personnes d’horizons divers et variés.

tableau textile les Rêves sont les germes de l'action

J’ai peint les portraits de Martin Luther King, de Jane Goodall, Maggy Barankitse, Valentin Gruener, Théodore Monod, Malala Yousafzai et Davide Martello car ils ont d’une façon ou d’une autre cru en leur rêves, ce qui les a poussé à agir. Pour moi, la clé de leur rêve est l’Amour, dans le sens spirituel du terme.

Quand je pense à Martin Luther King, je me dis que finalement l’humanité a progressé entre son époque où il y avait la ségrégation raciale aux Etats Unis et maintenant où seulement l’idée est choquante… Quand je pense à Jane Goodall et Valentin Gruener, je me réjouis à l’idée qu’au lieu de partir en Afrique pour ramener des trophées de chasse, certains européens y vont pour mieux comprendre les animaux et les aider. Ce qui à une époque aurait été inimaginable ! Maggy Barankitse et Davide Martello, pour moi, symbolisent la lueur d’espoir au cœur de l’enfer. Malala Yousafzai me fait penser à tous les progrès qui ont été faits concernant les droits des femmes et à tout ce qui doit être encore fait partout dans le monde.

détail tableau textile les rêves sont les germes de l'action

Nous avons encore d’énormes progrès à faire, j’aime la phrase de Théodore Monod : “L’Utopie n’a jamais été essayée !”. En grand pacifiste, il jeunait tous les ans pour protester comme la bombe nucléaire et écrivait tous les ans au président de la République pour avoir un hymne national français pacifique. Effectivement, il y a encore un bon bout de chemin à parcourir …

J’imagine l’intelligence collective humaine comme un immense réseau de neurones plus particulièrement les neurones miroirs qui sont activées lorsque nous imaginons des actions. Ce sont les réseaux de neurones qui m’ont inspirée ce “tissage perlé”.

Peut-être par effet miroir, nous pourrions nous aussi avoir envie d’impacter positivement cette planète ?

Pour finir, voici une vidéo montrant Valentin Gruener : l’utopie est peut-être déjà en marche après tout Sourire

Tout est possible !

Passez une merveilleuse année inspirante et partager avec vos amis !

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *