NEELAM entreprise textile tournée vers l’Inde

Aujourd’hui je fais cap vers l’Asie et j’ai le cœur partagé. J’éprouve entre une certaine frustration de quitter le continent américain car comme d’habitude il y a tellement de choses à dire que c’est impossible de faire le tour de la question en trois mois. En même temps, je ressens un immense enthousiasme à l’idée d’aborder l’Asie Sourire, car c’est un continent aux traditions millénaires et extrêmement riche culturellement !

Je vais commencer ce périple par l’Inde. Le hasard m’a fait croiser la route d’un jeune couple inspirant Damien et Emilie qui ont créé une entreprise textile Neelam, ce qui signifie indigo en sanskrit. Ils sont tous les deux passionnés de voyage et le fait de créer leur entreprise leur permet d’associer cette passion aux compétences d’Emilie qui est styliste de formation.

Cette jeune entreprise propose des articles de loisirs créatifs provenant de l’Inde.

Ce qui m’a particulièrement plu ce sont les tissus imprimés au tampon. Les artisans indiens (originaires principalement de la communauté Khatri) utilisent des méthodes ancestrales basées sur la combinaison de tampons en bois sculpté (les “buntas”) de différentes tailles et formes.

Tissu Indien Neemla

Les artisans utilisent deux méthodes d’impression au tampon :

L’impression directe où le tampon est trempé dans la teinture puis appliqué sur directement sur le tissu.

L’impression indirecte où le tampon est mis dans une pate de réserve (en général à base de noyaux de tamariniers et de chaux). Après l’application du tampon, le tissu est teint. Puis on enlève la pate de réserve et cela permet de retrouver la couleur naturelle du tissus qui garde la trace du tampon. Cette technique ne fait pas de craquelure, contrairement au batik (qui utilise de la cire pour faire la réserve).

Les pigments sont naturels : indigo, garance, curcuma …

Tissu indien Neemla 2

 

Comme le travail est fait à la main, le processus est assez lent. Ce sont vraiment des tissus précieux !

Neelam propose également des tampons de plus petite taille ce qui permet de faire soi-même ses propres impressions textiles sur de petites surfaces.

Tampon pour impression textile

Je me suis laissée tentée par trois tampons : une forme cachemire très typique de l’Inde, un OM et un lotus (c’est vrai que l’Inde, terre très spirituelle, est le berceau du bouddhisme). Pour que l’impression marche il faut que la teinture soit suffisamment épaisse. Si la texture ressemble à celle de l’encre de chine cela ne marchera pas. Je vous tiens au courant de mes essais dès que j’aurais testé bien-sûr Sourire !  

J’ai été très séduite également par les broderies indiennes traditionnelles : chaque région a ses traditions !

Broderie indienne Rabari

Broderie Rabari

Broderie indienne Neran

Broderie Neran

Broderie indienne Jat

Broderie Jat

Ce qui est très typique de la broderie indienne c’est l’insertion de petits miroirs au sein des broderies. Pour les faire tenir sur le tissu, Emilie m’a expliqué qu’il fallait faire un point feston atour du miroir. Bonne nouvelle, ils vendent les petits miroirs sur leur site ! Pour l’instant j’ai trop d’ouvrages en cour pour me lancer dans la broderie indienne mais c’est une expérience qui me tente bien en tout cas ! …  

Ce qui me touche plus particulièrement dans cette entreprise ce sont ses valeurs éthiques. En effet, la vente des broderies aide les brodeuses à améliorer leur indépendance sociale et économique. De plus, Neelam a un partenariat avec l’association Manav Sadhna (située dans l’ashram de Gandhi) qui a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des enfants des bidonvilles.

La prochaine fois, je laisserai la parole à Damien qui m’a eu la gentillesse de se laisser filmer pour parler de son entreprise.

En attendant, si cet article vous inspire, partagez-le avec vos amis Sourire !

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *